The Walking Dead: deux saisons à la campagne

Alors que la saison 10 (!) arrive à l’automne prochain, retour sur les deux premières saisons de The Walking Dead, avec la version longue d’une chronique parue dans La Géographie. Où il est question de la skyline d’Atlanta et du vert des arbres, ou comment, 19 épisodes durant, la série culte distille un discours anti-urbain et réactionnaire, dans la lignée des mythes fondateurs de la nation nord-américaine. Lire la suite

FIFF (Jour 1) Sept personnages en quête de touristes (Dreamaway)

Dreamaway, AfficheDJ, femme de chambre, animatrice ou masseur, sept jeunes employé·es d’un hôtel de Charm el-Cheikh assistent à la baisse de fréquentation des établissements de la région et affrontent l’ennui et le doute. Le documentaire Dreamaway filme leur traversée du désert – au sens propre – et en profite pour interroger le sens des hauts-lieux du tourisme mondial. Lire la suite

(FIFF 2019, jour 0) Thierry Jobin, interview fantôme

Au Festival de Fribourg 2017, j’avais rencontré Thierry Jobin. À part quelques phrases retenues pour un compte rendu dans Positif, l’interview s’était perdue dans les limbes. L’édition 2019 du FIFF offre l’occasion de se replonger dans une discussion passionnante sur le cinéma et les fantômes. Avec un hommage désormais posthume à Pierre Rissient, disparu en 2018. Lire la suite

La palme d’ordre (Une affaire de famille, H. Kore-eda)

Une affaire de familleDans son dernier long-métrage, récompensé par la Palme d’or au Festival de Cannes 2018, Hirokazu Kore-eda filme le quotidien d’une famille tokyoïte. Il montre les difficultés rencontrées par les classes populaires, tout en poursuivant sa réflexion sur les liens familiaux et l’ordre patriarcal japonais. Lire la suite

Christopher Nolan, habitant du monde

Christopher Nolan, la possibilité d'un monde«La géographie est au cœur de l’apprentissage des personnages nolaniens.» Page 89 de Christopher Nolan, la possibilité d’un monde, fin du (faux) suspense : le cinéma de l’auteur d’Inception et Interstellar regorge d’espace. Timothée Gérardin, dans un essai aussi bref que passionnant et facile d’accès, montre comment Nolan travaille, en dix longs métrages, le thème de notre rapport existentiel au monde, de notre «habiter».

Lire la suite

Émancipation animée (‘Ernest et Célestine’)

À sa sortie en 2012, Ernest et Célestine a séduit la critique et multiplié nominations et récompenses. En plus de la réussite artistique des trois co-réalisateurs Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier, le film propose une riche réflexion sur les modalités de maintien de l’ordre spatial dans nos sociétés. Et offre des pistes pour penser l’émancipation. Lire la suite

Locarno 2018 : Voyage au bout de l’insularité (Insulaire, S. Goël)

Plusieurs centaines de kilomètres au large des côtes chiliennes, se trouve l’île Robinson Crusoe, où a échoué en 1704 Alexander Selkirk, le corsaire dont l’aventure a inspiré le roman de Daniel Defoe. Vous y trouverez, tout près de la côte, un petit restaurant. On y sert du poisson, du poulpe et, surtout, de la langouste, spécialité de l’île. Le patron du restaurant parle espagnol, bien sûr. Mais d’où vient le nom de l’établissement, Baron de Rodt ? Et d’où sort la guirlande de drapeaux décorant la terrasse, aux couleurs des 26 cantons suisses ? Lire la suite