NIFFF 2016, Jour 4: Coup de cœur dans le backyard (Fantastic Birthday)

NIFFF 2016Un festival de films, c’est un peu comme une douzaine d’huîtres. On tombe parfois sur une perle, y compris quand on ne s’y attend plus trop. Au NIFFF (dont on a parlé ici, , mais aussi là-bas) la perle a surgi de la Compétition internationale. Quand Wes Anderson rencontre Lewis Caroll et Charles Perrault, ça donne un merveilleux film sur l’adolescence, réalisé par l’Australienne Rosemary Myers. À la fois hors du temps et en phase avec l’époque, léger et sérieux, superficiel et profond, Fantastic Birthday (titre « français » pour Girl Asleep) est le coup de cœur neuchâtelois de LMDLO. Lire la suite

NIFFF 2016, jour 2: le salut vient de Corée

Tout a très mal commencé. Avant la projection du percutant The Priests, quelqu’un s’est précipité sur scène pour nous parler sans micro mais très fort, a fait mine de vomir dans un sac et répété deux fois « bite-couille-chatte » pour montrer son courage inouï face à la censure des bien-pensants. Heureusement, quelques minutes ont suffi au talent de Jae-hyeon Jang pour faire oublier ce moment douloureux. Deux prêtres italiens perdus dans Séoul, un exorcisme qui tourne mal, un accident de voiture, et on accroche sa ceinture. Lire la suite

NIFFF 2016, jour 1: choc culturel (Miruthan, Shakti Soundar Rajan)

NIFFF 2016Lundi 3 juillet 2016, c’est l’été, le moment de profiter des salles de cinéma de Neuchâtel. Pour une première visite au NIFFF, découverte de Miruthan, film de zombies indien signé Shakti Soundar Rajan. Un virus terrorise Coimbatore, un flic part à la recherche de sa petite sœur disparue, le tout sélectionné en compétition : sur le papier, ça promet. Le bilan est le moins mitigé, tant la distance culturelle ne facilite pas le travail de spectateur. Le plus intéressant s’est joué dans les réactions de la salle, occasion d’une petite anthropologie expresse du spectateur de cinéma. Ci-dessous les détails de ce choc culturel. Lire la suite